Le plus beau papier cuisson du monde – premiers pas aux archives municipales du Mans

La première séance de travail en archives pour le projet “Sortir de la guerre (1919-1930)” a permis de réunir des étudiants germanistes d’études européennes (Elsa Courio, Adrien Le Guen, Chloé Lochet, Chloé Samson) et d’humanités numériques (Mélissa Emorine, Ludovic Gervais) aux archives municipales de la ville du Mans.

Les thèmes de travail permettant de répartir la consultation et la sélection des archives avaient été fixés auparavant – à titre d’orientation puisque nous sommes évidemment prêts à nous laisser surprendre par les archives et à dévier si besoin des groupements thématiques de départ.

La méthodologie du travail en archives a occupé une partie importante de cette première séance: s’orienter dans les cotes (apprendre que le mot allemand est “Signatur”), rationaliser la prise de notes, monter la tente à scanner, organiser les scans de manière, là aussi, à pouvoir bien les retrouver et les attribuer par la suite, trier l’intéressant de ce qui l’est moins, apprendre à évaluer les documents en fonction à la fois de leur qualité d’information et de leurs qualités visuelles. Les exigences du travail en archives sont en soi complexes; elles le sont plus encore avec l’objectif de réaliser une exposition. Il ne s’agit alors pas seulement de s’orienter et de construire un argumentaire autour des documents, mais aussi d’en sélectionner pour les présenter visuellement dans un ensemble accessible, informatif, et si possible aussi un peu spectaculaire, ou du moins esthétique.

Le montage de la tente à scanner prêtée par le projet READ par l’intermédiaire de l’équipe ALMANACH d’Inria-Paris et la sélection des premiers documents à consulter ont eu lieu quasi simultanément – ce n’est qu’après coup que j’ai réalisé que les étudiants étaient donc d’emblée dans une démarche de numérisation des archives. J’observe donc avec intérêt comment leur rapport aux archives se trouve (ou non) modifié par cette approche, qui ajoute à la fois de la complexité et de l’immédiateté (dans la restitution) à leur démarche d’archivistes en herbe. 

La tente à scanner ScanTent en action aux archives municipales du Mans en janvier 2019

Les fonds sur lesquels nous travaillons sont des fonds assez administratifs. Je n’ai que très rarement eu affaire à ce genre de documents jusqu’ici et n’ai donc pas de stratégies toutes prêtes à offrir aux étudiants pour trier, aller à l’essentiel. C’est un processus collectif. Sur le contenu, j’apprends moi-même à mesure (comment se passent les concours de conception de monuments, comment sont organisées les cérémonies d’honneur aux morts pour la France, quelles mesures d’hygiène sont prises dans des conditions matérielles très précaires, comment les soldats démobilisés circulent dans la ville…). Je leur suis plus utile pour comprendre la matérialité de l’archive (la nature du papier, l’effritement des bords, la couleur de l’encre) ou le vocabulaire des mots vieillis, mais en même temps mes étudiants, qui viennent pour partie de LEA, creusent par eux-mêmes les équivalences de monnaies, les questions de droit commun, auxquelles je ne suis pas du tout rôdée… nous nous complétons.

“Le plus beau papier cuisson que j’aie jamais vu” selon une étudiante – découverte des calques de plans. Ici plan du monument en l’honneur de Paul d’Estournelles de Constant, Archives Municipales du Mans

Les thèmes sur lesquels les étudiants vont présenter leurs travaux ici sont les suivants:

Commémoration (monuments aux morts, autres formes de commémoration) – dossier suivi par Chloé Lochet et Mélissa Emorine

Numérisation d’un plan de commémoration au square Lafayette. Archives municipales du Mans.

 

Reconstruction sociale (hygiène et santé publique, logements, nourriture) – dossier suivi par Chloé Samson

[ La garderie champêtre permettait de mettre au vert des enfants des villes pendant l’été. Archives municipales du Mans.

 

Retour à la fête (fêtes civiques) – dossier suivi par Elsa Courio
Annonce d’exposition universelle affichée dans la salle de lecture des archives municipales du Mans.

 

Les années folles (sport, musique, arts) – dossier suivi par Adrien Le Guen

La presse d’époque est plus ou moins bien conservée, mais ce qui l’est est déjà ordonné en fonction des thèmes des dossiers où ils figurent (articles présélectionnés), facilitant bien le travail de repérage. Archives Municipales du Mans.

 

La démobilisation (retour des régiments, réembarquement américain) – dossier traité par Ludovic Gervais

Dossier listant les cantines et autres paquets à retirer au nom des soldats démobilisés. Archives Municipales du Mans.

 

Un très grand merci aux archives municipales du Mans pour leur accueil, leur flexibilité et leur disponibilité dans l’accueil de notre groupe, et en particulier à Nadia Le Gal pour son éclairage et ses suggestions toujours précieux!

 

 


Anne Baillot

I am a Professor of German Studies at Le Mans Université. My areas of research include German literature, Digital Humanities, textual scholarship and intellectual history.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.