La construction de l’identité mancelle dans les années 1920-30

La ville du Mans forge au cours des années 1920-1930 une identité moderne en mettant en valeur des figures locales de renommée nationale ou internationale. Plusieurs monuments sont ainsi érigés en hommage à des inventeurs (Wilbur Wright, Léon Bollée et aux pionniers de l’aviation en 1920, à Léon Bollée en 1920), au diplomate Paul d’Estournelles de Constant en 1930 et au médecin Henry Delagenière en 1933.

Léon Bollée (1870-1913) fait partie d’une dynastie d’inventeurs. Fils d’Amédée, l’inventeur de la première automobile digne de ce nom, L’Obéissante (1873), il développe une entreprise qui produit plusieurs centaines de véhicules par an en 1913. Il est à l’origine de la venue au Mans de l’aviateur américain Wilbur Wright (1867-1912) qui démontra en 1908 sa parfaite maîtrise du vol aérien.

Paul d’Estournelles de Constant (1852-1924) est un des fondateurs de la sécurité collective par le droit international. Diplomate puis député/sénateur de la Sarthe, il oeuvra pour faire exister la cour d’arbitrage de La Haye créée lors de la conférence éponyme de 1899. Conscient dès 1900 des tensions qui menaçaient l’Europe, il chercha à susciter le dialogue en particulier entre les responsables politiques français et allemands. Son action fut reconnue en 1909 par le Prix Nobel de la Paix. Il participa ensuite à l’élaboration de la Société des Nations.

Henry Delagenière (1858-1930) est l’un des précurseurs pendant la Grande Guerre de la chirurgie réparatrice des visages des “gueules cassées”. Il joue un rôle important pour l’implantation en province de la chirurgie, en créant une clinique privée au Mans et en développant le réseau des chirurgiens installés dans des villes secondaires.

Deux de ces monuments sont réalisés par le sculpteur de renommée internationale Paul Landowski : celui qui rend hommage à Wilbur Wright et Léon Bollée et aux pionniers de l’aviation et celui qui rappelle l’action de Paul d’Estournelles de Constant.

Texte: Stéphane Tison.


Anne Baillot

I am a Professor of German Studies at Le Mans Université. My areas of research include German literature, Digital Humanities, textual scholarship and intellectual history.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.